Cash investigation : Les vendeurs de maladies

L’une des rares émissions du service publique français s’attaquant à l’oligarchie crapuleuse, Cash investigation, présenté par Elise lucet, cible pour son premier numéro l’industrie pharmaceutique ainsi qu’à leurs médecins prédicateurs qui n’hésitent pas à surestimer la gravité de certaines maladies ou carrément d’en inventer quelques unes et tous cela contre de juteuses primes (en liquide bien sure) et des subventions pour leurs institutions.
 

Voilà le sommaire : «L’enquête : les vendeurs de maladies». Pendant plus de six mois, les équipes de «Cash investigation» ont enquêté sur certaines pratiques de l’industrie pharmaceutique et découvert l’invraisemblable – «Le lanceur d’alerte : Shanti Senthikuma». Elle a 34 ans, deux enfants, et elle est indienne. Shanti fait partie de ces centaines de femmes vivant dans le Kerala, un État au sud-ouest de la péninsule indienne. Elles se sont battues pendant des années contre la compagnie Coca Cola qui, pour les besoins de production de son soda, privait d’accès à l’eau potable la population du Kerala.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s